praticiens memoire cellulaire

 Publication & médias

Bibliographie :

“ Si mon corps m’était conté ”
par V. BROUSSE
écrit avec la participation de Constance Felix
Ed. Quintessence
Préface de Myriam BROUSSE.
Sortie le 16 octobre 2013

Histoire de la Bio Résonance Cellulaire : « Si mon corps m’était conté »

Notre corps garde en lui les mémoires enfouies des souffrances qui ont jalonné notre existence depuis l’origine, mais aussi celles de nos parents et ancêtres. Imprégnées dans nos cellules, ces mémoires rejaillissent lors de périodes-clés de nos vies et peuvent être la cause de schémas répétitifs, parfois douloureux.

Grâce à un véritable dialogue corps-conscience, la méthode de la Bio Résonance Cellulaire permet de recueillir les informations ancrées en nous afin de repérer et décoder les traumatismes du passé pour les faire remonter à la conscience et les laisser s’exprimer.

Le corps retrouve alors la parole, le message est délivré, et les traumatismes subis, directement ou indirectement, trouvent un sens. Dès lors, les secrets de famille sont abolis, le projet-sens se fait jour, la transformation peut s’opérer pour nous permettre d’atteindre un mieux-être physique et psychique, reprendre les rênes de notre vie et accéder à une liberté totale.

AuRisqueDEtreSoi_C1
Myriam Brousse
Editions Eyrolles
Sortie le 7 mars 2019
158 pages

« Au risque d’être soi »: Explorer les profondeurs de la mémoire du corps et dépasser enfin ses souffrances.

Comprendre ses souffrances et oser être soi !
Dans son précédent livre, Votre corps a une mémoire, Myriam Brousse expliquait à quel point le corps humain garde en lui les souvenirs enfouis de nos souffrances d’enfant, de foetus, et même celles de nos ancêtres. Travailler sur la mémoire du corps, c’est partir sur la trace de ces souvenirs, que notre esprit a oubliés mais dont notre corps, lui, se souvient. Ce faisant, nous nous libérons et nous nous réparons, pour accéder enfin à notre propre vie.
Si ce témoignage a « parlé » à tant de lecteurs, c’est parce qu’il montrait une alternative aux errances dans lesquelles nous sommes nombreux à nous perdre dès lors que nous entamons un « travail sur soi », tournant sans fin sur nous-mêmes. Aujourd’hui, Myriam Brousse réaffirme non seulement que chacun peut sortir de ses impasses, mais qu’il se le doit ! Car là est tout le sens de notre existence.
Elle retrace le chemin vers la compréhension et la guérison de notre âme, et nous donne des éléments pour mieux comprendre notre place dans l’univers et changer notre regard sur la mort. L’auteure renouvelle ici son art de rendre simple et concret ce que nous avons tendance à mettre à distance, sous le voile de la spiritualité, de la sagesse, voire de la religion. Voici des clés pour devenir thérapeutes de nous-mêmes et remettre du sens au coeur de notre vie.
Avec la collaboration de Lyse Harinck.

Myriam Brousse
par Myriam BROUSSE / Valérie Péronnet
Livre aux Editions Poche Marabout
Sortie le 16 octobre 2013

Votre corps a une mémoire

« Partir sur la trace des souvenirs profonds que l’esprit à oublié »

Psychothérapeute depuis plus de 30 ans, Myriam Brousse nous dit le corps comme réceptacle de toute notre histoire consciente et inconsciente. Le corps a une mémoire : il garde en lui les souvenirs enfouis de nos souffrances d’enfants, de fœtus, et même parfois de celles de nos parents. Imprimées dans nos muscles, nos os, notre chair, elles résonnent et se réveillent au fil des événements de notre vie. C’est dans ces échos qu’il faut chercher la source de nos maux ; les échecs qui se répètent ; les douleurs qui nous empêchent d’avancer. Travailler sur la mémoire du corps, ne plus subir son histoire, mais la saisir pour accéder enfin à sa propre vie.
(Source : ed. Fayard)

Plus d’informations sur le site internet de l’auteure Myriam Brousse

Médias :

Interview de Véronique Brousse
par Véronique Avezou, octobre 2016

France Inter « SUR LES ÉPAULES DE DARWIN » :
des chants appris avant de naître

Radio Médecine Douce :
La Bio Résonance Cellulaire Avec Véronique Brousse

Radio Médecine Douce :
“Si mon corps m’était conté”

Guillaume DELORD : “Renaître”

« Se libérer des mémoires » avec Myriam et Véronique Brousse

Article du magazine l’Inexploré n°42 du 29 mars 2019 par Claire Eggermont.
Voir l’article

Lionel Prosperi : “Présentation de la Mémoire Cellulaire